patatro

registre ancien : 8 fréquence : 7

patatro & patatrot ; faire patatro ; faire patatrot ; au patatrot

Fuite, galop ; se sauver, s'enfuir rapidement, fuir, s'en aller ; en vitesse

Synonyme : fuir, s'enfuir, se sauver, s'échapper, s'évader, galop

1900 Ma présence, en général, était si promptement signalée que le vide se faisait comme par enchantement : –Voilà Lagrichette, disait un habitué en me voyant (Lagrichette, du verbe argot : agricher, prendre, saisir, Lagrichette, celui qui arrête). Et aussitôt, tout le monde de faire patatro (filer en hâte). 1900. Mémoires de Rossignol 1911 que si j'avais quelque chose à dire, rapport à mes « derniers désirs », fallait que je me grouille… « Compris », que je leur ai répondu, « je suis foutu, quoi !… Il n'y a plus qu'à faire patatrot sur le grand trimard […] » 1911. Le journal à Nénesse 1911 Le temps de sucer une côtelette, et repiquage au patatrot sur le trimard du plat ! 1911. Le journal à Nénesse <3 citation(s)>

3. Patatro, subst. masc.Course, poursuite; bruit de galop. On entend des patatros dans la boue (Giono, Chant monde, 1934, p.121).Arg. Faire patatro. S'enfuir. L'soir, Julot y a dit qu'Méloche avait fait patatro. Il en bavait, Mimile (Bruant1901, p.174). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 310