expédié

registre ancien : 3 registre moderne : 2 fréquence : 30

expédié & vite expédié ; rapidement expédié

Terminé rapidement : vite fait (parfois mal fait) ; consommé rapidement ; rapidement rencontré et renvoyé, envoyé qqpart ; hors d'usage, usé

Synonyme : renvoyer, renvoyé, congédier, congédié, fini Famille : expédier

1937 Système nerveux «expédié», rançon de la précocité, il ne peut aller bien loin 1937. Bagatelles pour un massacre 1955 j'entrai tout de suite, une fois les salamalecs d'usage expédiés, dans le vif du sujet 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1955 Le chauffeur expédié, je me retournai 1955. Fièvre au Marais 1954 le déjeuner, préparé avec soin mais expédié en dix minutes 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1624 sortez seulement que je dise trois mots à Dame Claude, et puis je vous retrouve. Courage, en voila une expediée 1624. Les ramonneurs 1966 Le dessert, bombe glacée, fromages et fruits fut expédié en hâte 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1882 Dix lignes, tout au plus, expédiées comme une corvée… 1882. Manuel du Parfait Réserviste 1935 son chocolat servi l'invite au petit déjeuner, lentement expédié… 1935. Précoces libertines ! par l'Auteur des mémoires d'un artiste 1997 elle s'avouait « soupe au lait », pareillement elle s'avouait « brusquasse », mais pour ce qui est d'être « brusquasse », ça, elle l'était, je me heurtais, pour le baiser du soir en une seconde expédié, à son grand nez busqué 1997. L'aveu différé 1931 Comme cela va vite… Quelques cas sans importance apparente sont rapidement expédiés. 1931. Enfants du malheur ! <10 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 240