salopé

registre moderne : 6 fréquence : 5

salopé

& être salopé

Sali, mal fait, anéanti (d'un travail) ; mauvais, pas bien

Synonyme : sale, crasseux

Usage : général

1937 On lui revend fort cher, à la foule aryenne des copies de son patrimoine, bien conchiées, souillées, salopées de toutes les façons 1937. Bagatelles pour un massacre 1950 La seule chose qu'un être peut vous donner de valable, de pas trop salopé, c'est justement ce qui ne lui appartient pas, ce qu'on lui prête 1950. Ainsi soit-il 1969 La cabine, pourtant neuve, paraissait déjà usée, maculée, salopée par un usage intensif 1969. Les fous de Hong-Kong 1972 Ah ! la tant jolie combinaison salopée par cet incapable, ce subalterne, ce débris. 1972. Folle à tuer - Ô dingos, ô châteaux ! 1995 Cette grande table du réfectoire, c'est lui qui l'avait apportée, et il entendait qu'elle ne soit pas salopée par des primitifs 1995. Debout les morts <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 791