pleurnicherie

registre moderne : 4 fréquence : 10

pleurnicherie

n.f.

Plainte, pleurs, pleurs immatures, geignement, sentimentalité excessive

Synonyme : pleurs, larme

1937 le rassemblement de mille congrès encore plus surchauffés de revendications juives, dégoulinants de fiévreuses pleurnicheries juives, l'envol de cent mille autres pétitions 1937. Bagatelles pour un massacre 1981 j'en avais marre de lui, de ses pleurnicheries, de son bureau merdique 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 1986 Point de larmes, nulle pleurnicherie indécente ou ridicule. 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1954 Elle a fini par faire une petite grimace et a approuvé, tout de suite docile, avec un rien de pleurnicherie. "C'est vrai que tu as été gentil avec moi, Henry. Tes mandats m'ont bien aidée." 1954. Les portes de l'aventure 1849 Vous pleurerez en pensant à nous, mes poulettes, ça vous aidera à passer le temps... Mais aujourd'hui pas de larmes, pas des pleurnicheries... 1849. Le comte de Sainte-Hélène. Drame en cinq actes et sept tableaux <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 310