enfioté

date : fréquence : 1

enfioté

peu courageux, précieux, terme de mépris, enculé (=dupe)

1937 Quand ils se décident à nous parler des Juifs, qu'ils s'y trouvent contraints, par hasard, c'est avec d'infinies mitaines, un luxe inouï de précautions, d'éblouissants préambules, dix mille flatteries d'enfiotés 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 Il n'existe dans la nature que quelques rares espèces d'oiseaux pour se démontrer aussi peu instinctifs, aussi cons, aussi faciles à duper que ces enfiotés d'Aryens 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 Les écrivains, comme les écrivaines, pareillement enfiotés de nos jours, enjuivés domestiqués jusqu'aux ventricules depuis la Renaissance, n'ont de cesse, s'évertuent, frénétiques au «délicat», au «sensible», à «l'humain» 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 Mais nous n'avons pas la « classe » des Sinn Finners !... Beaucoup trop enfiotés déjà avinés, avilis, efféminés, enjuivés, maçonnisés, mufflisés de toutes les manières 1937. Bagatelles pour un massacre <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 818