cocotter

date : 1900 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 15

cocotter

& cocoter ; ça cocotte

v. intr.

■ Puer, sentir mauvais ; ■ (au fig.) sentir mauvais : être périlleux, dangereux ANG : to stink, it stinks

Synonyme : puer, sentir mauvais

1927 Faut pas s'attarder ici […], ça cocotte pour notre pauvre gniasse. Caltrons promptement 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1950 la tache noire de la tête avec une broussaille de cheveux et de barbe emmêlés, ça cocottait salement la fiente dans le district 1950. Ainsi soit-il 1966 « Ça fouette ! » au passage de la pompe des vidangeurs, accompagnée du geste de se boucher le nez. […] je ne le dirai plus. Je ne dirai pas non plus ça cocotte, ou ça trouillote ou ça tape ; je dirai ça sent mauvais » 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) <3 citation(s)>

De cocotte : association d'idée avec oeuf ouvé, ou pourri (AYN) / Origine obscure, p.-ê. de cocotte (sentir la cocotte) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 425