en un rien de temps

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 15

en un rien de temps & en rien de temps ; dans un rien de temps locution

Rapidement, vite

Synonyme : vite, rapidement

1889 et reprend son vaillant ouvrage, qu'il mène à bien dans un rien de temps, comme s'il béchait un carreau de son jardin. 1889. Il ne faut pas jouer avec le feu. Pièce en un acte et quatre tableaux (dans Théâtre naturaliste) 1935 j'aurais fait tourner mon moulin, et en rien de temps, on n'aurait plus été que quatre vivants à bord du corsaire. On aurait troué le bateau, et on se serait carapatés dans la baleinière. Des rescapés, ni vu ni connu je t'embrouille. 1935. Mer Noire 1918 Mais j'amorce à peine mon mouvement qu'un petit biplace fonce sur nous et, en un rien de temps, nous envoie une rafale de ses deux mitrailleuses. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1918 L'Hispano est un moteur délicat et, monté sur un Spad, il est difficilement accessible ; le moindre avaro demande une journée de travail, alors que les Nieuport, avec leur rotatif, se démontaient et se remontaient en un rien de temps. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1990 tous deux étaient morts […] Lucien dans son lit, bêtement, d'un crabe qui l'avait mangé de partout en rien de temps 1990. L'étage des morts 1928 En rien de temps, les doigts agiles de Crapoussin avaient méticuleusement classé toute la maigre camelote que le biffin rapportait de sa tournée. 1928. La racaille <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 420