entre quatre murs

registre moderne : 3 fréquence : 17

entre quatre murs

& (entre les quatre murs de)

locution

Dans une pièce bien close, en détention, dans une pièce fermée (en cellule, dans un bureau...)

Synonyme : enfermé, emprisonnement, emprisonné (être), être mis en cellule

1887 Ce n'est que quand ils se réveillent entre les quatre murs d'un cachot qu'ils comprennent leurs fautes, je n'ose dire leurs torts. 1887. Le monde des prisons 1842 Ah ça, pas de bamboche, entre nous autres filles il n'y a pas de garçon. Tu n'as pas peur ja te fasse un enfant ; nous sommes entre quatre-z-yeux, entre quatre murs, pas de risque qu'on t'entende, par ainsi tu vas t'expliquer avec moi 1842. Histoire complète de Vidocq et des principaux scélérats qu'il a livrés à la justice d'après les propres documens et mémoires de cet homme extraordinaire 1971 Et moi qui ne voulais pas être infirmière parce que je me voyais entre quatre murs toujours au boulot et dans la tristesse. 1971. Histoire de Michèle 1984 il avait pas envie de se faire chier le reste de sa vie comme un con entre quatre murs dans cette putain de ville où il arrêtait jamais de pleuvoir. 1984. Boulevard des allongés 1978 Qu'il sente, ne serait-ce que quelques instants, toute la machine Citroën peser sur lui seul, entre les quatre murs de ce bureau nu, métallique 1978. L'établi 1977 Je ne comprends pas pourquoi je suis entre quatre murs sans avoir été jugé et la justice n'a pas l'air de vouloir s'occuper de mon sort. 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 467