mitan

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 37

mitan & mi-temps ; mitant ; Mitan n.m.

■ Milieu ; pègre, le monde des criminels ; ■ milieu (topographique, géométrique) ALL : Mitte

1961 Le 10e arrondissement qui, avec ses faubourgs Saint-Denis et Saint-Martin, était autrefois un haut lieu du « Mitan », arrive bon dernier maintenant parmi les arrondissements fréquentés par les prostitutées. 1961. L'hydre aux mille têtes 1969 Un pote à moi, Pierre pour ne pas écrire son blaze, n'est pas un homme du mitan, loin de là. Mais il n'a plus rien d'un cave depuis que son pucelage moral s'est fait prendre en vache par les Schleus pendant la dernière guerre. 1969. L'humour dans les prisons 1925 Tiens ! Tiens ! Vous êtes un homme du « mitant » ? Je ne l'aurais pas cru, au premier abord. Je vous aurais dit dans le sport 1925. La bonne vie 1955 Je restai là, au mitan de la rue, sous la flotte, le bec dans l'eau – c'est le cas de le dire 1955. Fièvre au Marais 1955 Dédée-la-Tigresse était entrée dans un bar fréquenté exclusivement par ces Messieurs du « mitan » 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1921 Laissé pour mort dans la haie d'épine, avec un coup d'baïonnette entré dans le dos et sorti au mitan d'la poitrine […] j'étais un cas épatant. 1921. La boue 1976 Cette amitié qui, selon les journaux, existait fréquemment dans le mitan… Là encore, ils se gouraient les canards. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

DELV écrit mitan, ce n'est pas exact : il faut mi-temps (VIR) / Dial. de l'Est, de mi, et tant (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 498