couper les jambes

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 13

couper les jambes

& couper les pattes ; cisailler les gambilles

locution

■ (au physique) Ôter les forces, fatiguer ; ■ (au moral) décourager, étonner ; surprendre et ôter les forces ; faire de l'effet, choc moral

Synonyme : fatiguer, se fatiguer, se donner du mal

1957 Il me dit qu'il l'a parquée dans un appartement à l'hôtel Vermont et que le paquet qu'il lui a déballé semble lui avoir cisaillé les gambilles. Ça ne m'étonne pas beaucoup rapport qu'une soeur à qui on vient de balancer la nouvelle que son dad qu'elle a pas vu d'une paye vient de calancher en lui laissant assez d'oseille pour qu'elle puisse se la couler douce est excusable de trouver l'information duraille à encaisser d'une seule dose. 1957?. Dix ans de frigo
1993 En deux mots, je lui « coupais les jambes » 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille
1955 Le bonheur lui coupa les jambes, puis une seconde plus tard, elle était dans ses bras 1955. Pas de pitié pour les caves
1957 Ringard est vert. La trouille lui coupe subitement les jambes 1957. Carnaval à cinq
1942 C'est que l'émotion m'avait coupé les jambes 1942. Ménages d'artistes, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier)
1958 Si la trouille ne lui a pas coupé les pattes, il filera d'un trait par l'un ou par l'autre. 1958. Millionnaires en herbe
1963 Tu feras bien te [sic] te mettre à la pipe à eau comme moi. Ça coupe un peu les pattes au tébut mais on s'y fait. 1963. La 317e section

<7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).