se coucher

registre ancien : 6 fréquence : 3

se coucher

Tomber à terre, être assommé (rixe) ; à la boxe, cesser de combattre et simuler le k.o. (tricherie), dans d'autres sports, laisser un adversaire gagner (cyclisme)

Synonyme : assommer, assommé, tricher

1999 Voyant que la Vuelta était sur le point de leur échapper, certaines équipes ont fait pression pour qu'il se couche. Coups tordus, propositions financières, menaces. Mais Éric [Caritoux], qui devait être protégé par des gardes du corps entre deux étapes, n'a pas cédé. 1999. Massacre à la chaîne 1952 mon direct en poire, au menton. Un seul. Je suis pour le classique. Voilà mon gars qui se couche 1952. Une fille du tonnerre 1968 Au dixième round, quand il se fut encore agenouillé, sa prière fut enfin exaucée. […] –La piste était humide, j'ai glissé. […] Disons alors, reconnut-il, quand je me suis couché sans avoir envie de dormir. 1968. Histoires de... boxe <3 citation(s)>

P. métaph. ou au fig., SP. Abandonner en cours d'épreuve. Il fallait craindre d'avoir à « se coucher » avant que soit atteint le but (Esn.1966). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 287