ronger son frein

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 28

ronger son frein

& mordre son frein ; manger son frein ; ronger son mors

locution

Prendre son mal en patience, patienter, attendre, contenir son impatience, maîtriser sa colère, subir qqchose avec impatience, avec une rage contenue

Synonyme : attendre, patienter

1871 Patiente, ronge ton mors en silence : le jour vient. 1871. Le Père Duchêne (2)
1937 C'est mauvais les harangues rentrées… Ils rongent leur frein dans le coin de leur chaise, ils préparent les pires vacheries 1937. Bagatelles pour un massacre
1954 avec au premier plan des péniches ventrues, immobiles depuis des mois, qui rongent leur frein 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1949 Le temps était si précieux que je rongeais mon frein, me demandant si je ne devais pas brusquer les choses 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
1850 La nuit survenue, je vois de mes déserteurs se glisser dans le bois fourré, sans pouvoir les faire rentrer, vu l'obscurité. Il fallait mordre son frein. Que faire contre de pareils soldats ! 1850. Les cahiers du capitaine Coignet (Jean Mistler éd.)
1850 il va être plaisé à fond sous peu, prendez patience. Ils demandent du temps, ils ne sont pas prêts, je vais presser. Pauvres plaideurs ! il faut manger son frein ; plus les procès sont longs, plus les bénéfices arrivent dans le cabinet de l'avoué. 1850. Les cahiers du capitaine Coignet (Jean Mistler éd.)

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).