mignoter

fréquence : 8

mignoter & mignotter ; se mignoter v.tr.

Cajoler, caresser

1932 elle étreignait amoureusement celle qui lui avait procuré une si forte jouissance, la cajolait, la mignotait, lui mordillait les lèvres et rythmiquement lui caressait les seins… 1932. Le pourrissoir 1952 elle l'avait encore sur la patate la façon qu'on s'était permis de la mignoter 1952. Une fille du tonnerre 1921 Elle revint tout doucement sous les baisers de Régine qui, pour continuer son emprise, la mignottait, lui léchait les paupières, les lèvres, les oreilles. 1921. La femme aux chiens 1974 Aux autres tables, il y a des messieurs-dames, pardon ! des dames-messieurs, qui se mignotent, se bécotent. 1974. Le roman d'un turfiste 1911 C'est fignolle, ça vous tête la pêche en douce, ça vous mignote comme ses petits boyaux 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

De l'anc. franç. mignot « mignon » (GR) / début XVe

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 704