à plein tube

date : 1935 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 15

à plein tube & à pleins tubes ; pleins tubes locution

Intensément, au maximum (volume sonore, vitesse, cadence de tir de canons, déconner, etc.) : fort, haut, vite

Synonyme : bruyant, vite, rapidement

1977 Vous parlez d'une cuite ! On déconnait à plein tube, on avait laissé le toit ouvert et on chantait des chansons 1977. Une vie de cheval 1952 c'est simple, la radio à plein tube tout la journée. Rien que pour ça, elle pouvait être écorchée, salée, poivrée et moutardée 1952. Une fille du tonnerre 1937 Il faut en découdre de ces billevesées affectueuses qu'on déconne à plein tube, à longueur de parlotes 1937. Bagatelles pour un massacre 1950 C'est curieux comme la plupart du temps, il suffit d'éprouver un moment de répit, une infime petite pause pour se mettre à déconner à plein tube 1950. Ainsi soit-il 1952 Il est tombé en hurlant et moi je file à plein tube vers la porte où, malgré les sifflets des douaniers, j'oublie de remettre mon bulletin vert 1952. Mon taxi et moi 1952 À côté de chez nous, Chez Bruant, ça fonctionne à plein tube. On les entend accueillir les clients avec le sempiternel refrain 1952. Mon taxi et moi 1957 Je ne vous demande rien et vous partez à déconner à plein tube 1957. Les eaux troubles de Javel 1954 ils ont organisé une rafle. D'après les nouvelles, tout est tombé à plat. Il s'agissait de modestes fonctionnaires, d'employés très subalternes, de petits retraités bien incapables de dire pourquoi ils éprouvaient le besoin d'extravaguer à pleins tubes 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1943 –Allo ! mon capitaine ! –Oui. Vous avez vu ? –Oui. Allez ! Pleins tubes ! 1943. Batailles dans le ciel 1957 Marrant de parler d'amour. Je dois débloquer à plein tubes [sic] 1957. Carnaval à cinq 2012 De la musique agressive sortait à plein tube de l'habitacle. 2012. Des clous dans le coeur 1977 Un poste de radio débite à plein tube sa friture 1977. Faut pas rire avec les barbares 1945 sous les ronflements des avions du Reich, nous quittons Soissons à plein tube en direction de Longpont 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940 1945 Un peu au nord, les bois craquent et fument. Notre artillerie crache à pleins tubes. Cela fait un vacarme assourdissant, mais bien plaisant à écouter. 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940 1945 À plein tube, la section [de chars] fonce… Ça c'est du boulot de chars ! 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940 <15 citation(s)>

− Loc. fig., fam. À plein(s) tube(s). Avec toute la puissance du moteur. Faire fonctionner une machine, rouler à pleins tubes. C'est [une lueur] toujours à la même distance, là-bas devant. On dirait que ça ne bouge pas et on ne peut pas l'atteindre. Pourtant, on gaze à plein tube ! (Giono, Poids du ciel, 1938, p. 63). P. ext. Complètement, le plus possible. Synon. au maximum. Travailler à plein tube. C'est toujours ainsi les voyeurs... ça se régale d'abord à plein tube... ça en perd pas un atome et puis quand la fête est finie... alors ça s'indigne! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 600). Déconner à pleins tubes (vulg.). Dire ou faire beaucoup de bêtises. C'est un volcan! (...) Moi-même parfois, elle m'épouvante!... La voilà partie!... Et je me monte!... Et je me tarabuste!... Et je bafouille!... Et j'en perds la tête!... Et je te déconne à pleins tubes! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 497). c) 1935 à pleins tubes « à toute vitesse » (Simonin, J. Bazin, Voilà taxi! p. 75) ; 1936 déconner à pleins tubes (Céline, loc. cit.); 8. 1947 à pleins tubes « avec toute la puissance de l'appareil » (Marcus, loc. cit.) (TLFi) /

1935 (GR) / 1935 Simonin, Bazin, Voilà Taxi ! (tlfi)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 182