trip

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 6 fréquence : 7

trip n.m.

Désigne un type d'affinité partagé, un genre, un mode de vie ; plaisir à soi, choix personnel ; genre, style

2015 Pas évident de traîner un expat septuagénaire issu de la bourgeoisie hongkongaise dans un parc d'attractions pour touristes sexuels. Son truc, c'est plutôt les karaokés chinois – un trip qui ne m'attire pas du tout. 2015. Phi Prob 1981 Pendant qu'tu t'dopes j'fume mes deux paquets d'clopes / Chacun son trip chacun son flip 1981. La blanche 1985 La voisine est étudiante […] son gros dictionnaire sur la table / Y avait pas beaucoup d'images, ma gamine a pas aimé / Elles étaient pas vraiment branchées sur le même trip 1985. Baby sitting blues 1989 Nana cherche keum, trip skin keupon, psycho, 24-28 1989. Le 'bon' français ...et les autres - Normes et variations du français d'aujourd'hui 2006 des vélos impinables se jettent sur nous, nous encerclent à plusieurs et nous obligent à leur payer des verres hors de prix. Trip Pigalle. On ne vend rien. On arnaque. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 2006 Elle met ses deux mains derrière la tête comme si elle profitait du soleil, allongée sur la plage, m'exhibant ses aisselles nacrées. Le trip de l'odorat me reprend. C'est ça dont j'ai envie, dont j'ai besoin, l'odeur, si je veux cracher une troisième fois 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 736