mirlirot (dire du)

fréquence : 1

mirlirot (dire du)

se moquer, se ficher

Synonyme : railler, se moquer

Orthographié mirliro ou mirlirot ; dans 1ère hanrangue des hab. de Sarcelles à Mgr l'archev. de Sens, avril 1740 ; dans les Ecosseuses, 1739 ; dans Nouvelle et suitte de la 5e partie de l'agr. conf. de Piarot et Janin, 1651 ; nombreux exemples de cette locution curieuse. Mirliro, au jeu de l'hombre, est la réunion de deux noirs : celui qui les a reçoit deux fiches s'il gagne et en paye deux s'il perd. Mirlirot/mirliro est en outre, le mélilot, plante papillonacée et odorante dont le nom est ainsi travesti dans le langage populaire. Cotgrave le dit : 'Mirlirot as Mélilot, parisien', mais oublie de citer la loc. pop. dont elle fait partie, pourtant connue de son temps (cf. citation de 1651). Mais on ne saurait dire que quelle origine (mirliro du jeu de l'hombre ou la corruption du nom du mélilot a donné au peuple l'idée de la choisir comme expression fondamentale d'un dicton méprisant ; il y aurait plus de probabilité en faveur de la plante car le méliflot est un petit trèfle, et le trèfle étant un fourrage comme le foin, on a pu le prendre, ainsi que ce dernier mot, pour exprimer le mépris (NISparis) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 819