grimpant

date : 1872 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 56

grimpant

& les grimpants ; grimpant à pattes

n.m., n.pl.

Pantalon ALL : Hosen / ANG : a pair of trousers ; trousers

Synonyme : pantalon, culotte

Morphologie : -ant (participe présent)

Usage : vestimentaire

1886 –Veux-tu faire un quadrille ? –Pas mèche, les talons de mes ripatons sont dévissés et je n'ai pas de grimpants 1886. Paris oublié xxxx On leur donne des schackos / Qui leur vont jusqu'au[x] oreilles, / Des gants blancs des godillots / D'une longueur sans pareille / Ils ont de jolis grimpants / Qui leur montent jusqu'aux aisselles xxxx. V'là les bleus qui passent, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss) 1935 Une nuit au violon ! Vous parlez d'un pressinge pour les grimpants… sans compter les poux ! 1935. Fausse monnaie - Comédie en un acte 1872 J'ai le grimpant, mais il me faut l'alpagne. 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (1) 1880 J'te vends une ceinture, me dit un forçat qui n'était pas à la fatigue. –Je n'en ai pas besoin. –Zut alors ! tu crois que ton grimpant (pantalon) et ta sonnante (chaîne) tiendront tout seuls ? 1880. Souvenirs de prison et de bagne 1936 Reste un candidat à la consultation motivée. C'est un tringlot de chez nous. Il tient son grimpant à deux mains, les jambes écartées. Visiblement, il souffre. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1910 Ah ! le cochon ! c'est pas possible… il a lesté son grimpant avec du plomb pour être si lourd… 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1903 Nous allions sortir, mais la femme avait chipé Chocolat par son grimpant 1903. Les enracinées <8 citation(s)>

GRIMPANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst. I. Part. prés. de grimper*. III. Subst., arg. A. Masc. sing. ou plur. Pantalon(s). Dès le matin on se colle en blanc (...) des grimpants de treillis blanc, une chemise blanche (...). Toute la jeunesse du bourg est (...) frusquée de blanc (GENEVOIX, Assassin, 1948, p. 145). [Il] s'étira : la crosse d'un flingue apparut, coincée dans la ceinture de son grimpant (LE BRETON, Rififi, 1953, p. 13). B. Fém. sing. Culotte (d'apr. DELESALLE, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., 1896; ESN. 1966). Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Ds Ac. dep. 1835. Fréq. abs. littér. : 267. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 368, b) 444; XXe s. : a) 388, b) 348. (tlfi:grimpant) /

De grimpant = qui grimpe, qui monte (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 417