goncier

date : 1846 registre ancien : 9 registre moderne : 9 fréquence : 25

goncier & gonsier ; gonssier ; gonzier ; goncière (fém.) n.

Homme, individu, type > ; bourgeois facile à tromper ; homme qui court les femmes ; (corps) ALL : Individuum, Mann

Synonyme : individu, type, quidam

1932 Le Rouquin et un autre gonssier 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers 1915 (vers) Mais c'est des chic et des poilus, / Des gonciers qui font pas flanelle, / Des clients comme on n'en fait plus… 1915 (vers). Les chi'-dans-l'eau, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue 1915 –Sont-ils stupides, ces gonciers-là ! s'écrie Jollivet ; on voit bien que les cartouches ne leur coûtent rien… 1915. Les poilus de la 9e 1910 M'sieur l'Président et vous les gonciers poilus d'la suite 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1903 Ah ! les vaches ! les carnes ! les fumiers ! si on s'avait pas toutes les deux pour se foutre de tous ces « gonciers » y aurait plus qu'à se pendre avec sa « liquette ». 1903. Les enracinées 1903 Faut qu'elles soient engueulées ces goncières-là, sans ça elles se croient les patronnes du… château. 1903. Les enracinées <6 citation(s)>

REM. 1. Goncier, subst. masc.,arg. Synon. de gonze. En l'absence du mec Mauriac qui bisque, boude et se caille l'hémoglobine dans sa planque, à ce qu'avancent des gonciers avertis de la chose littéraire (Simonin ds Arts-Spectacles, 23 nov. 1955 cité par J. Dauven, Jean Cocteau chez les sirènes, Monaco, Éd. du Rocher, 1956, p. 95). 2. Gonzier, subst. masc.,arg. Synon. Les gonziers du troisième bataillon qu'en foutent jamais une ramée (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 85). (TLFi) /

De gonce, var. de gonze (GR) / 1846 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 710