godasse

date : 1888 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 116

godasse & godasses (pl.) ; paire de godasses ; coup de godasse n.f.

Chaussures, souliers ; grandes chaussures, souliers larges ; paire de chaussures ; coup de pied ALL : Schuhe / ANG : large shoes ; shoes

Synonyme : chaussure, soulier Morphologie : -asse

3121_levasseur_avec_des_godasses_comme_ca.jpg: 526x342, 91k (13 août 2017 à 14h41)

1963 et vos godasses sur les fauteuils, Louis XVI en plus ! 1963. Les Tontons Flingueurs 1977 Des fois on marchait sur les casiers et vlan ! on tombait dans le pinard jusqu'à la ceinture, j'en avais plein mes godasses. J'allais m'allonger, ça dégoulinait partout. Oh ! on sentait le pinard ! 1977. Une vie de cheval 1932 de longs souliers, « des godasses ». 1932. De Gaby Deslys à Mistinguett 1985 Bousiller nos godasses et se marrer 1985. Mistral gagnant 1955 mon cire-godasses 1955. Complainte du progrès 1955 Gendarme Combaluzier, avez vous ciré vos godasses ? 1955. La java des chaussettes à clous 1950 Je ne m'habituais pas à la tenue bleu horizon, au calot à pointes, aux godasses à clous ni, surtout, à un adjudant qui s'était juré de m'envoyer à Biribi 1950. Monsieur Paul 1952 Mon vieux ! Je me serais retourné pour me flanquer des coups de godasse aux fesses. 1952. Émile et son flingue 2004 Dans la mêlée, il a dû prendre un coup de godasse dans la figure, car il a la bouche ensanglantée. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <9 citation(s)>

GODASSE, subst. fém. Pop. Chaussure. L'immense falzar en forme de double besace lui tombant sur les pieds, les pieds engoncés dans d'énormes godasses d'homme, l'enfant s'évertuait à marcher très en dehors comme un pied-plat (CENDRARS, Homme foudr., 1945, p. 175). Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1888 (CHAUTARD, Vie étrange arg., 1931, p. 359). Dér. de godillot*; suff. -asse*. Fréq. abs. littér. : 35. Bbg. DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 257. - MIGL. 1968 [1927], p. 194. (tlfi:godasse) /

Semblable à un godet (SAIN-TRANCH) / Ce mot a complétement détrôné les anciens vocables : croquenots, godillots, pompes, tatannes. (Dech1918) / Altér. de godillot, avec le suffixe -asse (GR) / De godillot : réduction syllabique (George, FM48) / variante de godillots ; date d'au moins dix ans (erreur de Sainéan qui le croit nouveau) (Dauzat1917MdF) / au moins dix ans (erreur Sainéan) (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 787