gnon

date : 1853 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 67

gnon

& gnion ; □ coller un gnon ; envoyer un gnon ; foutre des gnons ; filer des gnons ; □ recevoir un gnon ; prendre un gnion ; ramasser des gnions ; □ échanger des gnons

n.m.

Coup, coup de poing ; > coup porté avec objet ; trace, marque de coup ; □ donner un coup, battre, frapper ; □ recevoir un coup ; □ se battre, se bagarrer ALL : Schlag / ANG : they punched his nose

Synonyme : coup de poing

Morphologie : aphérèse

1895 Alors, je lui dis que j'avais le droit de lui f...tre des gnons puisqu'il m'avait fait perdre ma place 1895. En plein faubourg
1860 Quels gnons nous cherchions à donner au potet ! Que de gnons j'ai reçus depuis dans ma vie, sur la cervelle et sur le coeur ! 1860. Le boulevard du Temple, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient
1980 Je te fous des gnons 1980. La teigne
1980 filera des coups prendra des gons 1980. Baston
1983 Un de ces quatre tu vas prendre des gnons 1983. Pochtron !
1927 Tu l'auras voulu, figure de singe, encaisse ces gnons et ferme ton bec 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1907 En plein sur le piton, il lui colle un gnon 1907. La pierreuse
1886 Quoique, cependant, crever d'un dernier gnon donné par un copain, au coin d'un mur, ce ne soit pas précisément gai ! 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III)
1976 quand ça commençait à tourner au vinaigre, on partait en courant sous peine de recevoir des gnons sur la gueule. 1976. Le gang des Abbesses, dans Hennig, Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine, paru dans Façade (1976)
2011 Les mauvais garçons du Bossis se castagnent parfois avec ceux du Pont-de-Retz, qui eux-mêmes échangent des gnons à l'occasion avec les loulous de la cité Navale ou de la Chab'. 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche)
2004 Larradj saignant un peu à cause d'un gnon au visage 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1977 Le temps de les séparer […] et Fléchard a tout de même ramassé un gnon sur le nez 1977. Faut pas rire avec les barbares
1956 Soudain une grêle de coups s'abat sur moi comme un orage. Il pleut du gnon et j'ai beau ruer dans les brancards, je ne puis me dégager. 1956. Fais gaffe à tes os

<13 citation(s)>

Onon, pour oignon (SAINXIX) / Aphérèse de oignon (GR ; George, FM48) / Pour oignon (Lenôtre1918) / Abréviation d'oignon (Dauzat1917MdF) / Abréviation d'oignon (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).