mon gnasse

registre ancien : 9 fréquence : 22

mon gnasse

& mongnasse ; mon gniasse ; mon niasse ; moniasse

pr. pers.

Moi, moi-même, je, me ALL : ich

Synonyme : individu, type, quidam, je, moi

1897 LE FINANCIER, désignant Bibi. –Voilà Bibi ! BIBI. –Bibi ! c'est mon gniasse… LE FINANCIER, à Bibi. –Ton plomb ! 1897. Hors les lois
1925 Ah ! dites ! c'est marrant ! il y a le vieux d'à côté, le gros bonhomme, qui en pince pour mon gniasse ! 1925. La bonne vie
1904 Bon sang de malheur, il a la trouille de c'te soeur-là. Il n'a pas de moelle alors, et sa parole ? Il se fout de mon gnasse 1904. La Maison Philibert
1952 Quand on a touché Paname, c'était mon gniasse qu'avait le matelas dans sa fouille. J'ai compté qu'à la maison. Finalement, j'étais encore en boni. 1952. Émile et son flingue
1911 Encore une séance de rafale… Tu dis que mon gniasse en a bavé des châsses, en faiblard ! 1911. Le journal à Nénesse
1911 Si Sa Grâce veut bien emboîter l'pas à mon gnasse visqueux 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1911 c'est qu'on dirait qu'il a été fait sur mesure pour mon gniasse ! 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<7 citation(s)>

Argot des malfaiteurs, par altération d'anciennes périphrases qui n'étaient plus comprises (deux périphrases un peu obscures de Villon : mes ans, vos ys, hiscz [hisez?]) (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).