à ta santé

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 23

à ta santé & santé ; santé ! ; à votre santé ; se porter une santé ; porter une santé ; à la santé ; à la santé de X ; boire à la santé de X locution

Formule de politesse qu'on fait en trinquant, en buvant à plusieurs ; ancien nom du toast qu'on porte à la santé de qqun

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1863 (Elle trinque avec lui, tout en l'astiquant.) À ta santé ! –À la tienne, ma fille ! (Ils boivent.) 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1791 Ah ! fo....., je suis royaliste jusqu'au fond de l'ame, buvons à la santé du roi, de ce bon roi. 1791. Le diné du grenadier, à Brest 1792 Et nous boirons des rasades, foutre, à la santé du Roi, de la Reine, de la Noblesse, et de nos braves Militaires, sans oublier notre bon Curé. 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan 1842 on mange de bon appétit, on boit avec plaisir, on trinque en se portant des santés mutuelles 1842. Histoire complète de Vidocq et des principaux scélérats qu'il a livrés à la justice d'après les propres documens et mémoires de cet homme extraordinaire 1861 je crois, continua le narrateur, qu'il est temps de porter une dernière santé à notre nouveau camarade et d'aller nous glisser dans le portefeuille, comme disent les troupiers farceurs… 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire 1844 N'importe, à votre santé ! Et les trois frères choquèrent leurs verres. 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire <6 citation(s)>

  • santé (boire à la - de qqn) loc. verb. US. ALIM. - FEW (11, 185a), GLLF, TLF, 1636, Monet ; L, cit. La Fontaine ; GR[85], cit. Mme de Sév. 1665, Boileau, in DEL, correspond à porter la santé de ; cf. FEW et GLLF
    • 1595 - «[...] vous autres petits beuvreaux, qui faictes tant des scrupuleux quand il faut payer chopine ; et qui ne daignez seulement penser à vostre salut, mais laissez une infinité de vos amis en langueur, sans leur donner toute vostre vie une seule occasion de boire à vostre santé.» Nouv. des régions de la lune, in Satyre Ménippée, 361-2 (Charpentier) - P.E.
    • 1627 - «Jean Boudin, vous serez tesmoing, que je m'en vay boire à la santé de Monseigneur le Prince de N. il faut qu'elle aille à la ronde.» D. Martin, Les Colloques fr. et all., 88 (Strasbourg, Faculté des Lettres) - P.E.
  • santé (à la - de ...) loc. US. ALIM. - L, cit. La Fontaine ; GR[85], cit. Musset ; TLF, cit. Triolet, 1945.
    • v. 1624 - «GALAFFRE [...] Mais il faut jouer de son reste avec la Calebace. A la santé des Ramonneurs du Roy, je le porte à Mademoiselle. DIANE. Quoy ! tu me traites donc en yvrognesse ?» Les Ramonneurs, 82 (Ed. A. Gill, Didier, STFM) - P.E.
  • santé (à ta/votre -) loc. phrast. non conv. US. ALIM. - FEW (11, 185a), 1694, Acad. ; R, PR[77], cit. Diderot ; L, DG, GLLF, Lex.[75], ø d. à vos santés Compl.TLF (mêmes réf., ø texte)
    • 1628 - «Mais c'est trop cacqueter, je ne puis plus attendre, / Garçon, verse du vin, la pepie me veut prendre, / Messieurs à vos santez.» La Response à la misère des clercs des procureurs, 26 (s.l.) - P.E.
  • santé (à ta/votre -) loc. phrast. US. ALIM. - DDL 19 (à vos -), 1628 [repris in GR[85], TLF] ; FEW (11, 185a), GLLF, 1694, Acad. ; L, ø d.
    • 1622 - «Beuvons un coup de vin - Du nouveau ? - Non, du vieux, / Je prends en liberté ce que j'ayme le mieux ; / A ta santé, mon coeur, et à ta bonne mine. / - Je vous plege en la table ainsi qu'en la courtine [...]» R. Angot de l'Eperonnière, Les Exercices de ce temps, 11 (Hachette, STFM) - P.E. (BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 702