galetouse

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1879 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 35

galetouse & galtouse ; galetouze ; galtouze ; galletouse n.f.

Gamelle, gamelle (en prison), bol, écuelle, gamelle du soldat ALL : Soldaten-Schüssel, Kochgeschirr der Soldaten / ANG : a porringer

Synonyme : assiette, gamelle, écuelle, plat Morphologie : -ouse/-ouze, -ouser/-ouzer Famille : gamelle, galtouze, etc.

3092_ha_un_grapio_dans_ma_galtouse.jpg: 356x600, 85k (27 octobre 2017 à 01h59)

1965 –Vous devriez aller voir le spectacle là-bas, dans le camp des officiers ! Y font la queue à la soupe avec une galetouze, tous mélangés, les sous-lieutenants et les colonels. Ça les change des popotes avec les nappes, les gigots et le pousse-café ! 1965. La débâcle 1965 Salut, les crevards [prisonniers de guerre mal nourris] !… C'est moi, Joseph !… Qui ça, Joseph ? Joseph, le marchand de rab polak !… Vous n'avez pas encore entendu parler de Joseph ? Merde, pas la peine d'être célèbre !… Il est vrai que j'avais pas foutu les pieds dans cette baraque depuis huit jours au bas mot. Je prends les commandes de rab polak : qui en veut ? Une thune la galtouze !… Magnez-vous le popotin, y en aura pas pour tout le monde !…[1940?] 1965. La débâcle 1982 Erreurs nettement préjudiciables à l'équilibre humain, sans compter que godets, galtouzes et litrons soumis eux aussi aux lois de l'inertie décrivaient de joyeuses paraboles ! 1982. La vapeur 1950 Il fourre la marchandise dans sa galtouse, enveloppée de papier journal, pour pas qu'une goutte se perde 1950. Ainsi soit-il 1917 Il rejoignit la grange de son escouade, mais déjà les hommes de soupe arrivaient, chargés des galetouses fumantes et des bouteillons augustes remplis de vin 1917. La guerre sous terre 1918 le chacal t'apporte la galtouse, il la plante devant ton blair 1918. Loin de la rifflette 1914-1919 Vers midi, premier repas à la popote, cuisiné par notre chef Le Chat. C'est là que je fais connaissance avec les bouthéons et les galtouzes, autrement dit les gamelles. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) <7 citation(s)>

GAL(E)TOUSE,(GALTOUSE, GALETOUSE), subst. fém. Arg. Gamelle. Les deux jeunes gens s'éloignèrent vers la cuisine. − Au poil [dit Bernard], les galtouses sont déjà chaudes! (Fallet, Banl. Sud-Est, 1947, p. 54). Prononc. et Orth. : [galtu:z]. Var. : galtos (Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, p. 188) ; galtouze (Méténier, Lutte pour amour, 1891, p. 120) ; galtose (Bruant, Dict. fr.-arg., 1905, p. 409) ; galtoze (Id., ibid., p. 238) ; galetance, galetose, galetosse (Dauzat, Arg. guerre, 1918, p. 180) ; galtosse, galtousse (Esn. Poilu 1919, p. 261) ; galtouse (Fallet, loc. cit.) ; galtôse, galtôte, caltosse, gametouse (Esn., 1966). Étymol. et Hist. 1879 (malfaiteurs d'apr. Esn.). Prob. issu du croisement de gamelle* (cf. gametouse, 1938 cité par Esn.) avec galetouse « argent » (1885, ibid.), dér. de galette*. (tlfi:galtouse) /

Gamelle chez les marins et soldats (Merlin), du breton galette, seau (SAINXIX) / Terme de marin (SAIN-TRANCH) / De l'argot ital. gallma, selon Esnault, et suff. -touse, par infl. de galetouse «galette (argent)» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 476