amadouer

registre moderne : 2 fréquence : 13

amadouer

& s'amadouer

v.tr.

Donner confiance ; flatter qqun, le rendre agréable, le gagner par des flatteries, des amabilités adroites ; se flatter réciproquement

1904 J'amadoue mon curé, j'lui fais du boniment comme quoi que j'étais aubergiste à Bolbec, une auberge bien achalandée 1904. La Maison Philibert
1899 La cuisine des prévenus à la Sûreté consiste […] à les amadouer par des douceurs et à les décider à vendre leurs secrets contre un bon ordinaire de chez le marchand de vins, tout comme Esaü vendit son droit d'aînesse contre un plat de lentilles 1899. Les Mémoires de M. Goron - La police de l'avenir
1930 Ils s'ingénient à amadouer les plus récalcitrants par quelques bonnes intentions. 1930. La vie des forçats
1928 puis, dans l'espoir de l'amadouer, prit un air de victime 1928. La racaille

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).