rouge comme une pivoine

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 14

rouge comme une pivoine & rouge comme des pivoines ; devenir rouge comme une pivoine ; rougir comme une pivoine ; plus rouge qu'une pivoine ; pivoine locution

Rouge, qui a rougi (émotion, pudeur, colère, etc.)

Synonyme : rouge Morphologie : comparaison

1862 Entre la grisette, rouge comme une pivoine qui aurait monté six étages. 1862. La grisette et l'étudiant 2008 C'est plus pivoine qu'il est son doudou, il est violacé. 2008. Kiffer sa race 2003 Elle resta ainsi, absolument immobile, une main posée sur le petit meuble, les yeux baissés. Elle était rouge comme une pivoine 2003. La pharmacienne 1883 Qui est-ce qui parle de Rabiot ? s'écriait-il en devenant rouge comme une pivoine. 1883. Culottes rouges 1915 À la fin de l'exercice, les soldats ont les joues rouges comme des pivoines 1915. Les poilus de la 9e 1899 Mon ours rougit... oh ! mais comme une pivoine. 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou 1976 –Alors tu me fais cette lettre ?… –Va te faire en… Textuel ! Y avait-il été, L… ? Je crois pas. Mais rouge comme une pivoine il s'était mis à gueuler. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

− Loc. fam. [À propos de qqn] (Être, devenir) rouge comme une pivoine. Rougir très fortement sous l'effet d'une émotion. Jeanne parut, essoufflée, rouge comme une pivoine, les yeux grands ouverts, les bras ballants, charmante dans sa gaucherie naïve (A. France, Bonnard, 1881, p. 409) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 505