floppée

date : 1849 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 14

floppée

& flôpée ; donner une floppée ; foutre une flaupée ; coller une flaupée ; f... une flaupée ; administrer une floppée ; recevoir une floppée ; recevoir une flaupée

n.f.

Coups, volée de coups ; rixe, bataille ; vaincre, battre, être battu ALL : Schläge / ANG : a robbery [sic]

Synonyme : coup/s, gifle, correction

1844 tu l'as connu aussi, toi, Étienne Lardenois, à preuve qu'un jour il t'a donné une fameuse floppée ! 1844. Les vrais mystères de Paris 1886 la dernière fois que j'ai couché avec Dodophe j'ai rien reçu une riche floppée 1886. Paris oublié 1915 Nous on va dans les tranché… Paraît qu'on a besoin d'poilus pour f… une flaupée aux Boches… 1915. Les poilus de la 9e 1903 Aussitôt sortie je me mettrai à la recherche de son mec, c'est Gaston Gros Zeb qu'il s'appelle et je pense qu'il lui collera une « flaupée » 1903. Les enracinées <4 citation(s)>

Anjou (SAINXIX) / Allusion au cordonnier qui bat son cuir pour l'assouplir : il le floppe (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 339