les battus payent l'amende

fréquence : 1

les battus payent l'amende

Expr. proverbiale

Lorsqu'il y avait gages de bataille, l'amende à payer par le vaincu roturier était de soixante livres ; cette coutume donna naissance au proverbe devenu fameux : les battus payent l'amende (VIR-PARQUISEFF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 715