babillard

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 8 fréquence : 36

babillard n.m.

Livre, livre de lecture, livre de police ; journal, rapport, (lettre, placet, pétition) IT : libro, supplica, memoriale

Synonyme : livre, journal, presse, news Morphologie : -ard Famille : babil-

1828 Tenez, prenez ces deux babillards, nous n'en avons pls besoin 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1904 et puis, dessalées dans les grands prix par les babillards, ces morveux de journaux à cinq centimes, elles nous filent entre les doigts 1904. La Maison Philibert 1952 Il a lu mon blase et mon adresse dans le babillard et il cherche à me placer sa salade explosive 1952. Mon taxi et moi 1829 Aux pieds d'sa majesté […] Elle lui fonce un babillard [placet] 1829. Rue du mail, dans Le dernier jour d'un condamné 1821 J'ai passé la soirée avec un babillard qui est bien brodé. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1822 J'Itre mouchaillé le Babillard, qui se bagoule le Supplément Dictionnaire Argotique, maquillé par M.B.H.D.S. 1822. Supplement au dictionnaire argotique, Contenant tous les mots qui sont en usage parmi les bons grivois, et qui ne sont point contenus dans le Dictionnaire de l'Argot, par M.B.H.D.S., Archi-suppôt de l'Argot 1911 Du moment que c'était marqué sur le babillard, il y avait du bon… 1911. Le journal à Nénesse <7 citation(s)>

Car il babille sans cesse sans que son interlocuteur réponde (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 282