eustache

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1782 registre ancien : 4 fréquence : 29

eustache & Eustache ; ustache n.m.

Couteau, petit couteau grossier dit aussi jambette, (ciseaux) ALL : Messer / ANG : a slaying knife

Synonyme : couteau, poignard

1915 (vers) Ohé ! les apaches ! / A nous les eustaches, / Les lingues à viroles, / Les longes d'assassins 1915 (vers). Chant d'apaches, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue 1835 à cet effet, muni d'un eustache qu'ils cachent bien soigneusement aux regards du gardien, ils coupent un morceau de la croûte de leur pain, la frottent d'une gousse d'ail 1835. Les prisons, dans Nouveau tableau de Paris au XIXe siècle 1898 tu prends ton pain dans tes deux mains, et ton couteau de l'autre… […] Avec la pointe de l'eustache, tu traces, sur la croûte de la boule de son, ton nom en toutes lettres 1898. Bistrouille à l'armée du salut. Contes du Petit Pioupiou (4e série) 1883 graver ses mots d'ordre avec l'arête d'une pierre ou le bout rond d'un eustache. 1883. Le Tableau de Paris <4 citation(s)>

Eustache, d'après Eustache Dubois, coutelier de Saint-Etienne (SAINXIX) / From the name of its maker / Périmé depuis longtemps (LB, Riff. chez les femmes) / L'eustache est un couteau à lame mobile, aussi peu propre à l'attaque qu'à la défense mais qui coupe la mie de pain et le fromage, parfois la pelure des pommes pour les meilleurs. de temps immémorial on en fabrique à Saint-Claude (d'où leur appellation de couteaux de Saint-Claude), à Thiers et ailleurs, part. à Saint-Germain-du-Crioult. Pour l'origine du nom : on dit que cela vient de son inventeur mais Nisard ne connaît personne de ce nom : probablement pas de filiation avec saint Eustache. Pour la forme, parfaire ressemblance entre le manche et un poteau, pieu pour tenir les tentes militaires, or on appelait ce pieu estache, ils étaient ornés comme les manches sont aussi enjolivés : ces estaches pourraient être les parrains des couteaux. Dans une note de bdp, Nisard convient d'être trompé : dans le Manuel du Coutelier, chez Roret on peut lire que ces couteaux sont connus dans une partie de la France sous le nom d'Eustache Dubois du nom d'un coutelier de Saint-Etienne. D'après ces renseignements c'est possible mais pas de preuve : c'est ce qu'on dit. Plus loin, Nisard, qui a pris connaissance d'un article de la Revue de Saint-Etienne sur l'eustache revient sur ses hypothèses et pose que l'un des fabricants désignés dans cet article se prénommait Eustache (Peyret) et qu'il vécut, dit-on, vers le milieu du XVIIIe, qu'il a eu des descendants, dont un Eustache Peyret-Dubois qui fit des couteaux comme son aïeul et qu'on dit que c'est ce dernier qui a donné son nom aux couteaux (NISparis) / De Eustache Dubois, coutelier à Saint-Étienne au XVIIIe (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 310