étrenner

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 14

étrenner

& étrenner qqchose

Recevoir (coups) ; écoper, être frappé, subir (punition)

Synonyme : subir (temps, coups, etc.), frappé, battu (être)

1914 Comme i' voulait cogner sur Titine, après que je venais d'étrenner… sans savoir c'que j'allais faire, j'lui ai sauté d'ssus… 1914. Le numéro 23, dans Racaille et parias 1927 que dirais-tu si, comme moi, tu avais étrenné d'un poids de vingt kilos sur la cafetière ? 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1886 C'est bien un copain qui a étrenné 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1917 vous nous donnez un fier coup de main depuis Ypres, où vous avez étrenné les gaz asphyxiants 1917. Tommies et Gourkas 1911 Ah ! ma Line !… Elle étrennait plus souvent qu'à son tour, mais ça n'empêchait pas les sentiments… Qu'est-ce que ça peut fiche, quelques cocambos de plus ou de moins sur le trognon 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 232