mon cul !

registre moderne : 7 fréquence : 10

mon cul !

& mon cul ; X mon cul ; mon cul, oui

locution

Expression d'ironie, d'incrédulité, de doute, de dénégation

Synonyme : croire (ne pas), doute, incrédulité

1982 Ceux qui voulaient plaire au peuple remettaient sur le tapis l'influence de la lune. « La lune, mon cul ! » avait décrété une fois pour toutes le marchand de journaux pour clore le débat 1982. Histoires de la nuit parisienne 1982 Tout terrain, mon 4X4 ! Mon cul, ouais… 1982. Qui vous parle de mourir ? 1995 « Et comment t'as su que t'avais un sapin rien qu'à toi ? –C'est un secret. –Mon cul. » 1995. Les pieds-bleus 1995 Crime politique ? […] –Mais c'est le type qui était là hier ! cria Marc. Crime politique, mon cul ! 1995. Debout les morts 1977 « Toujours plus haut. » « Qui ose gagne. » Mon cul ! Même dans la gamelle ils en fileraient, des devises. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1977 Le navigateur explique à un jeune sous-bite en kébour bleu clair que ces énormes jarres […] sont probablement parmi les derniers vestiges de la légendaire civilisation des géants. Mon cul, oui, dirait Bert. 1977. Faut pas rire avec les barbares 2011 J'ai déjà vu des bouquins comme celui-là. Je l'attrape. Le Livre des plantes. Le Livres de plantes, mon cul. Je l'ouvre et empoche les deux liasses de billets de cinq cents, sans me poser de question. 2011. La nuit du vigile 1976 Normal me direz-vous ? Mon cul, oui !… Normal !… Et au nom de quoi ? 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 532