va-nu-pieds

registre moderne : 3 fréquence : 14

va-nu-pieds

n.m.

Misérable ; misérable qui n'a rien pour se chausser ; par ext. terme de mépris

Synonyme : misérable

1887 Le vieux Molutor eut beau le calotter, le trépigner, le traiter de vaurien, de va-nu-pieds, de sac à corde, lui prédire qu'il finirait sur l'échafaud, se confondre en larmes, en expressions de repentir 1887. Le monde des prisons 1792 ces va-nu-pieds du manége, qui viennent de je ne sais où, qui sont je ne sais qui 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1884 À peine çà et là quelques va-nu-pieds, quelques pochards échoués sur des bancs 1884. Le Boul' Mich' 1892 Va-nu-pieds, banqueroutiers, aristocrates, voyoucrates, beau et sale monde, chacun trouve sa place et garde son rang 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1954 On lui donnait gratuitement un kilo de pain et deux cents grammes de viande dans les rogatons, et, dans le quartier, on était définitivement étiquetés comme va-nu-pieds. 1954. Les portes de l'aventure <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 331