estamper

date : 1883 registre moderne : 6 fréquence : 33

estamper & estamper qqun ; se faire estamper ; se laisser estamper v.tr.

Voler, duper, escroquer ; tromper qqun (emprunter sans rendre par ex.) ; tromper sur une vente, faire payer trop cher ; tricher ; escamoter ; partage déloyal ; se faire escroquer ALL : prellen / ANG : to cheat

Synonyme : duper, arnaquer, tromper, escroquer, escroquer, arnaquer

1927 Vous cherrez, […] vous profitez de ce que nous sommes dans la mouscaille jusqu'au cou pour nous estamper 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1947 Y en a bien d'autres, ah ! merde alors, des grippe-sous et des plus salauds encore, prêts à tous les vacheries pour estamper le trêpe. 1947. Fleur-de-Poisse 1931 Les commerçants qui, jadis, refusaient de venir livrer, se disputaient aujourd'hui la clientèle et on était assez bon […] pour se laisser estamper à domicile 1931. Mal loti 1936 La brave femme chez qui nous logeons ne nous estampe pas trop. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1909 Vexés de s'être fait estamper par de plus adroits confrères, ils se rendirent dans un tripot avec l'espoir d'y trouver des poires 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <5 citation(s)>

Allusion au balancier de machine qui frappe (VIR) / 1883 : soutirer de l'argent à (qqn) ; 1901 : faire payer trop cher (qqn) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 701