esgourder

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1878 registre ancien : 9 registre moderne : 9 fréquence : 31

esgourder & (escourder ; esbourder)

Écouter, entendre ANG : to listen to

Synonyme : écouter, entendre Morphologie : c/g Famille : esgourde (oreille)

1957 Tandis que je gamberge et que je sacre tout ce que je pense j'esgourde des brindilles qui craquent derrière moi 1957?. Dix ans de frigo 1953 Esgourdez rien qu'un instant le goualante du pauvre Jean 1953. La goualante du pauvre Jean 1956 J'entrave nib à ce que tu racontes. Tu avoueras que je suis bon prince de t'esgourder 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1969 la maison se fait silencieuse et, ainsi, il m'est plus facile d'esgourder les passages de ronde 1969. Au décarpillage 1994 Il drague lentement dans la ville. Esgourde ses indics, relève ses compteurs. 1994. La guerre des gusses 1953 Esgourde bien, Monmond, j'vas te raconter une belle histoire… 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 j'colle mon oreille à la lourde et v'là ce que j'esgourde […] 1953. Prosper en croque 1976 Zé avait attentivement esgourdé Raf mais le truc à son avis n'était pas valable. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <8 citation(s)>

De esgourde (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 683