jouteur

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 2

jouteur n.

1889 et se dit peut-être, qu'elle ne fut jamais traitée par le marquis son époux, qui est cependant un solide athlète, même au commencement de leur mariage, ni par les suppléants jeunes et ardents, qu'elle a donnés au marquis, comme par ce vilain, ce rude jouteur, qui n'a rien à envier à Hercule. 1889. Il ne faut pas jouer avec le feu. Pièce en un acte et quatre tableaux (dans Théâtre naturaliste) 1889 Nicaise recommence l'assaut une fois, deux fois, trois fois, sans jamais quitter son poste, et quand midi sonne, il achève son quatrième voyage aussi facilement que le premier, laissant la marquise surprise et ravie de l'étonnante vigueur de ce jouteur infatigable 1889. Il ne faut pas jouer avec le feu. Pièce en un acte et quatre tableaux (dans Théâtre naturaliste) 1979 Notre hôtesse, très échauffée, ne tarde pas à venir les rejoindre pour nous donner un aperçu de son savoir-faire. Elle est accompagnée d'un nain, qui s'affirme comme un redoutable jouteur 1979. Les mauvais lieux de Paris <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 940