soûl comme une grive

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1486 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 8

soûl comme une grive & saoul comme une grive ; être soûl comme une grive locution

Être ivre, ivre

Synonyme : ivre Morphologie : comparaison Famille : [ivre] comme X Usage : alcool, ivrognerie, boire

1979 Dire qu'elles ont mangé, c'est être modeste, elles ont bâfré. Et quant à la boisson, au dessert elles étaient soûles comme des grives. Moi aussi 1979. Les mauvais lieux de Paris 1949 Elle regagnait son hôtel entre trois et cinq heures, saoule comme une grive et généralement accompagnée d'un courageux gigolo 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche 1944 –Tu comprends, on avait déjà pas mal bu tous les trois, à la Pastillerie. On remonte dans le camion, après avoir hissé Boirat, qui était saoûl comme une grive. 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses 1916 Mon poilu était saoul comme une grive ; il s'était attaché à nos pas, nous importunant de discours oiseaux 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1915 Au bout d'une demi-heure, tous les Boches sont saouls comme des grives 1915. Les poilus de la 9e <5 citation(s)>

Parce que les grives sauvages s'enivrent de raisin mûr et que les grives apprivoisées ont un goût particulier pour le vin pur. Linné parle d'une tourdelle élevée chez un aubergiste qui buvait dans les verres (Rat, cité par GIR-BIS) / Date du XVe ; la grive est un des 'volatiles amateurs de vin' comme dit un traité du XVIIIe, qui pillent les vignes à maturité. Furetière recommande de les manger quand elles s'enivrent de raisons mûrs (MCC) / P. réf. au goût prononcé de la grive pour le raisin (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 548