empoisonneur

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 5

empoisonneur & empoisonneuse (fém.) ; empoisonneur patenté

■ Marchand de vin, assommoir ; ■ restaurateur ; (restaurant)

Synonyme : bistrotier, débitant de boissons, cafetier, propriétaire d'établissement, restaurateur Usage : alcool, ivrognerie, boire

1895 Devant les comptoirs flamboyants de lumière, beaucoup cependant détournent la tête. Effroi de la majeure partie des ouvriers, ces établissements, où ils s'arrêtent le plus souvent par besoin plutôt que par vice, par occasion plutôt que par habitude, leur apparaissent comme le séjour ordinaire des alcooliques, lieux redoutables, de réputation dangereuse, que tant de fois les ménagères ont maudits ! C'est à peu près l'Assommoir décrit par M. Émile Zola, source d'ivresse brûlante, qui éteint tout sentiment, qui tarit toute pensée, l'assommoir communément dénommé au faubourg : l'empoisonneur. De « l'empoisonneur » au petit débitant tout change… même les boissons ! […] déjà, se note un degré de perfection : le poison, moins violent, mieux dosé, effleure à peine l'organisme corporel. 1895. En plein faubourg <1 citation(s)>

− P. exagér., arg. Restaurateur, hôtelier. « Faut ben manger chez l'empoisonneur quand on ne peut pas faire sa frigousse à la maison » (Bruant, Dict. fr.-arg.,1901, p. 393). (tlfi:empoisonneur) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 433