métèque

date : 1894 registre moderne : 6 fréquence : 24

métèque

n.

Étranger ou d'origine, d'apparence étrangère, étranger (bronzé ou juif ou slave ou riche ou gigolo) ; tricheur exotique, personne exotique d'une richesse plus ou moins équivoque (jeu, affaires, showbiz, etc.) ; insulte raciste ; Corse (méridional)

Synonyme : insulte, étranger

1965 Je suis un Polak de Béthune. Rien de bizarre, mon père a été importé en 1920, quand les Français se sont trouvés trop cossards pour descendre au fond des mines et qu'il a fallu embaucher en Pologne des métèques de bonne volonté. Mon père, c'était le pauvre mec, mais moi, pas fou, en sortant de l'école je me suis mis aide-comptable. J'ai mon brevet, et vous ne pourriez pas en dire autant, vous, les Gaulois !… 1965. La débâcle 1965 Craignant que le 46e ne me fournisse jamais l'occasion d'accomplir une action d'éclat, je sollicite et j'obtiens la faveur d'être muté au 22e Étranger ! Entièrement formé de métèques, sauf quelques rares Français amateurs de baroud, comme moi. Ils sont tous là, ceux que les patriotes-comme-il-faut appellent l'écume de l'Europe : la canaille rouge, les échappés de ghetto, les déterreurs de carmélites, la pègre internationale… Les métèques, en un mot. 1965. La débâcle 1946 D'impeccables métèques au teint vert, aux épaules de veston en pagode chinois, aux cheveux lustrés, côtoient des nègres qui plastronnent dans des vestons marbrés comme de la galantine, des jeunes gens à lèvres peintes 1946. Le parisien de Paris 1946 Et c'est un Serbe ! grogna-t-il pour la dixième fois. Sale métèque ! 1946. Le cinquième procédé 1952 les métèques qui 'en installent' et vous donnent des pourboires de misère 1952. Mon taxi et moi 1966 Ces dames en général ne pouvaient exhiber que des gigolos douteux, métèques à l'accent impossible, boxeurs aux muscles trop proéminents 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1950 vers la fin, le grand monsieur s'est écrié : –Encore un de ces petits métèques ! […] Va-t'en donc en Pologne ! 1950. Monsieur Paul 2006 ils [parents chinois] se feraient un devoir de venger la mort d'une fille de leur clan en supprimant Carlo, ce sale métèque de Blanc. 2006. L'exequatur 2006 Comme l'immense majorité de leurs compatriotes, les membres de ma famille [chinoise] étaient racistes, ils méprisaient les Blancs et les Noirs. Au début de mon mariage, ils m'avaient [un blanc] considéré comme un métèque 2006. L'exequatur <9 citation(s)>

Mestèque, grec metoikos, de meta, et oikos «maison», proprt «qui change de maison» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 126