en conter

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 6

en conter

Mentir, faire croire, tromper

Synonyme : mentir

1791 Bas ! confesser. Ce n'est qu'une invention des calotins, qui veulent tout savoir ; et je sais de bonne part que l'assemblée nationale doit abolir tout cela. Oh ! qu'on ne nous en conte plus plus comme autrefois. 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs 1895 ""Un jour, le portrait de M. Émile Zola, publié par une feuille illustrée, étant tombé entre les mains d'un de mes clients, il fit à haute voix cette réflexion : –En voilà un qui l'a bien mérité de n'être pas reçu à leur Académie ! Il ne l'a pas volé. –Tu le connais ? Qu'est-ce qu'il t'a fait ? –Il m'a insulté, comme toi, comme tous les frères. –En voilà du battage ; tu nous en contes ! –Vous n'avez donc pas lu ses feuilletons, celui de l'Assommoir ? C'est du propre ! À l'en croire, nous serions tous des « saoulots » ! "" 1895. En plein faubourg 1732 Vous m'en contez 1732. Le Bordel ou le Jeanfoutre puni 1830 je vois bien que vous êtes un fin matois et qu'il n'y a pas moyen de vous en conter 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2) 1925 L'abbé, vous nous jouez très bien ce petit jeu-là, mais il ne faut pas nous en conter 1925. Mon curé chez les pauvres 1882 C'est le lieutenant-colonel Aubry qui commande le recrutement, un officier distingué, aimable et bienveillant, mais auquel il est devenu difficile « d'en conter ». C'est de lui que les soldats peuvent dire : « Il la connaît ! » 1882. Manuel du Parfait Réserviste <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 612