délire

registre moderne : 6 fréquence : 7

délire & du délire ; se faire un gros délire ; barré dans son délire n.m.

Rigolade, partie de rire et d'amusement ; amusement personnel contraire aux convenances, souvent ridicule ; faire qqchose d'excessif ; pris dans ce jeu ludique

2008 Il annonce qu'un de ces quatre, il nous sortira au théâtre et tout de suite, la crise. Les lascars, ils s'imaginent les vieux costumes, les perruques et le délire à la Molière. Un truc de vieux, quoi. 2008. Kiffer sa race 2008 On racontait nos futurs voyages, notre vie de ouf, nos délires sensationnels. 2008. Kiffer sa race 1999 Moi, j'ai saturé le délire de la fumette. J'assume d'être sain et sauf dans mon corps et mon esprit. 1999. Boumkoeur 2006 Deux types pleins de bière […] l'un avec un bikini […] l'autre, plus gros, en maillot une pièce, tous deux tatoués […]. Ils sont l'attraction du bar […]. Ils sont ridicules à souhait mais ils ont l'air tellement heureux barrés dans leur délire 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 2006 Il faut que je me fasse un gros délire, un de ces soirs, avec deux travelos en même temps. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1924 Les jours qui suivirent furent d'une quiétude parfaite. Quelle ivresse c'était de vivre aussi intimes. Ce fut du délire ! 1924. Les dessous de Montmartre <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 310