kopek

date : 1957 registre moderne : 5 fréquence : 8

kopek & pas un kopeck ; kopecks n.m.

Toute petite valeur (sou, centime) ; pas un sou, pas le moindre argent ; argent

Synonyme : sou, centime, liard Usage : argent, monnaies

1957 Il n'y a plus la queue d'un kopek dans tout l'appartement. Tout a été raflé 1957. Les eaux troubles de Javel 1958 Et, pour la première fois depuis le début des opérations, nous n'avons pas ramassé un kopeck. Coucoulin aurait dû déposer le saint-frusquin à la banque : nous y aurions gagné au moins un petit intérêt… 1958. Millionnaires en herbe 1936 Ben, dis donc, Marceau. En ce moment, j'suis fauché. Pas un kopeck. Refile-moi vingt balles 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1976 Le fourgue s'était dit preneur à 15% et il n'en avait donné que 10%. À prendre ou à laisser. […] Il donnait cinq briques, pas un kopeck supplémentaire. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <4 citation(s)>

KOPECK, subst. masc. Unité monétaire divisionnaire de l'ancienne Russie et de l'Union Soviétique actuelle, valant un centième de rouble. Je sortais de la patinoire et je fus abordée par un kouligane [voyou] : « Donne-moi vingt kopecks » (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 94). Dans le bourg de Kolestovka, ils ont rassemblé 50 roubles pour les besoins de l'église, mais ne donnent pas un kopeck pour la réparation du pont (GIDE, Journal, 1932, p. 1110). Loc. fam., vieilli. Ne pas avoir un kopeck. ,,Être sans le sou`` (Lexis 1975). Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1835, var. co- (1878). Lexis 1975 kopek (var.). CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971 proposent d'écrire copek. Étymol. et Hist. 1607 copek (MARGERET, État de l'Empire de Russie... 1606, fo 20 vo ds Mél. Dauzat, p. 27); 1823 kopek (Proverbe russe cité par E. DUPRÉ DE SAINT-MAURE, Anthologie russe, 168 ds QUEM. DDL t. 16); 1828 kopeck (LAV.). Empr. au russe kopejka de même sens, d'orig. controversée : dér. de kop'ja « lance », la pièce représentant un cavalier armé d'une lance, plutôt qu'empr. au turc köpek « chien » par référence à une pièce d'argent portant l'effigie d'un chien (cf. VASMER). Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. JÄNICKE (O). Zu den slavischen Elementen im Französischen. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 446. - QUEM. DDL t. 18. (TLFi) /

Sens familier non daté dans (GR) / Cité dans (TLFi) d'après Lexis 1975 / 1957 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 838