dégobiller

date : 1611 registre moderne : 6 fréquence : 22

dégobiller v.tr.

Vomir ALL : sich übergeben / ANG : to vomit

Synonyme : vomir

1942 j'avais grande envie de dégobiller sur tout cela, sur cette dégradation générale, sur moi-même 1942. Le bouquet 1870 alors il faut les voir, les entendre, ils vous dégobillent les insultes les mieux choisies 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1953 éructant, dégobillant à pleine gorge, mais hurlant encore, ils se débandaient dans les rues tortueuses, pissaient au hasard, apostrophaient les civils, chahutaient les « poules » au passage 1953. Allons z'enfants <3 citation(s)>

Inverse de reguoubillonner = manger (SCHW1889Tirelarigot) / De toutes les expressions désignant l'action de vomir, il y en deux qui ont probablement l'étymologie la plus singulière du vocabulaire argotique. Les ecclésiastiques aspergent d'eau bénite avec un goupillon dont le nom vient du vieux fr. goupil, renard, parce qu'on se servait jadis d'une queue de renard pour les aspersions. Le fait de rejeter du liquide a conduit nos pères - nés malins - à dire au lieu de vàmir : dégoupillonner, qui n'aura pas tardé à devenir dégobiller (AYN) / De dé-, et gober, suffixe -iller (GR) / 1611 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 556