pourriture

registre moderne : 7 fréquence : 12

pourriture

& vieille pourriture ; pourriture de

n.f.

■ Insulte ; appellatif très agressif ; fort terme de mépris ; ■ ce qui est nul

Synonyme : insulte

1955 Mais, chez toi, dis, chez toi, ma salope, qui l'a piquousée, Nelly ? –T'es dingue ? qui veux-tu qui l'ait piquée ? Pourquoi ? […] –C'est toi, pourriture, qui l'a camée, Nelly, c'est toi, grognasse de merde, réponds ou je te crève. 1955. Mollo sur la joncaille
1977 Et la vieille Cresson, elle voulait que je lui pisse dans la chatte. Oui oui, elle voulait ça cette salope, c'était une pourriture. « Fais-moi pipi dedans », vous parlez d'une affaire ! Ça fait drôle ! Et faut pouvoir ! 1977. Une vie de cheval
1964 Fous le camp ! je m'époumonne, fous le camp, ou je te descends, pourriture ! 1964. Folle à lier
1975 Goldman c'est toi les Allemands ils auraient dû te mettre au four y a pas assez de youpins qui ont cramé pourriture de youde. 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).