claque

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1883 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 46

claque & clac ; aller au claque n.m.

Lieu de prostitution, maison de tolérance, maison close, maison publique, bordel ; > lieu bruyant ; aller au bordel

Synonyme : bordel, maison de tolérance Usage : prostitution

1935 Le plus rigolo, ajoute-t-il, c'est que je n'avais, en réalité, de poule qu'au clac, et moyennant un franc vingt-cinq, tarif de la rue Guyot, à Brest. 1935. Mer Noire 1925 Tout le monde ne peut pas réussir, être patron de claque, n'est-ce pas ? 1925. La bonne vie 1904 D'abord les hommes d'aujourd'hui n'allaient plus au claque ; le goût des sports avait tué l'amour 1904. La Maison Philibert 1937 tous yeux clos, véreux, vendus, tout ils absorbent, tout ce qu'on leur dit… veules, bâfreurs, cupides, foutrés comme des clacs… 1937. Bagatelles pour un massacre 1955 Il avait l'allure avachie et l'oeil trouble que j'ai toujours remarqués chez les garçons de clac 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1950 Son salon mondain ce n'était ni plus ni moins qu'une antichambre de claque 1950. Ainsi soit-il 1945 si la recette n'a pas été bonne, il les ramène au claque, « en pénitence » 1945. Femmes à l'encan - un esclavagisme patenté 1891 Au fait… j'suis dev'nu sardine ! // Tiens ! puisque 't'v'la sortant du clac ! 1891. Idylle nocturne - Acte d'argot en vers libres 2012 Et une femme dont on est amoureux, on l'emmène dans un claque ? 2012. Des clous dans le coeur 1911 Je le gobe, mon cloporte… Il a un petit blaze de momiche : il s'appelle Vadine et il ressemble à Anatole, le garçon du claque de la rue Grenéta… 1911. Le journal à Nénesse 1965 À mon avis, une ville sans claques, sans putes, sans bars, sans boîtes de nuit, n'est pas tout à fait achevée. Il y manque le principal ! 1965. Le Tigre entre en piste <11 citation(s)>

De claquedent (SAINXIX) / Abréviation de claquedents (VIR) / de claquedent (VIR-PARIMP) / Mot argotique d'orig. obscure ; cf. claqueur «souteneur», 1828, et claquedent, même sens, 1879 (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 697