citron

date : 1878 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 44

citron n.m.

Tête, crâne ; cerveau, lieu de l'intelligence ; figure, visage

Synonyme : tête, crâne Usage : anatomie

1957 –Comment que j'y tienne la main ? je fais. Qu'est-ce qu'il avait le mec dans son citron à l'envers ? 1957?. Dix ans de frigo 1957 Le type qui tient son soufflant par le canon le balance à toute volée et rabat la crosse sur le crâne de Ted. J'aurais pas été surpris de voir le citron de Ted se fendre en deux comme une noix. 1957?. Dix ans de frigo 1927 Bougez pas, canailles, […] ou nous vous logeons quelques grammes de plomb dans le citron 1927. Les Pieds Nickelés au far-west, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1955 Le nègre avait stoppé un pruneau dans le citron et un second dans le buffet 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1957 J'ôtai ma pipe de la bouche et mon galure du citron 1957. Les eaux troubles de Javel 1969 en lui bourrant le citron d'une avalanche de termes techniques 1969. Au décarpillage 1915 –Aussi quelle idée de s'amouracher d'une gonzesse, quand on a autre chose à faire… Bien sûr que c'est pas pour son citron, car il est loin d'être beau, not' Robin… C'est à son morlingue qu'on en veut… 1915. Les poilus de la 9e 1911 Je baissais le citron sans trouver un mot et les esgourdes me bourdonnaient comme une ruche. 1911. Le journal à Nénesse 1953 Je tiens le volant et Blondy vous loge une balle dans le citron au premier geste de travers. 1953. ...et ça continue ! <9 citation(s)>

CITRON, subst. masc. B. Argot 1. Tête. Ça l'amusait cependant d'y repenser, (...) on dirait qu'on a un cinéma dans le citron (CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 404). Se presser le citron. Faire des efforts désespérés pour essayer de réfléchir ou comprendre, se torturer l'esprit. Étymol. et Hist. 2. 1878 arg. (L. RIGAUD, Dict. du jargon parisien, p. 89 : Citron. Tête [arg. des voleurs]). Empr. soit au b. lat. citrum (désignant en lat. class. le bois de thuia) « fruit du cédratier », soit au lat. médiév. citrus, v. citre. La forme citron, soit par adaptation de citrum (attesté au VIe s. sous la forme citron ds TLL s.v., 1207, 77), cf. psalterion, soit par croisement avec limon*. (TLFi) /

Allusion de forme (SCHW1889) / série fruitière (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) / Cité dans (GR), non daté / 1878 arg. (RIG, Dict. du jargon parisien, p. 89 : Citron. Tête [arg. des voleurs]) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 274