cipal

date : 1848 registre ancien : 7 fréquence : 22

cipal

& 'cipal ; cipaux (pl.)

n.

■ Garde municipal, garde de Paris, garde républicain, (service d'ordre au bal de l'Ardoise), agent de police ; > ■ commis, clerc principal

Synonyme : garde municipal

Morphologie : aphérèse

1883 Comme un cipal / Au fond du bal ! 1883. Le Tableau de Paris 1882 Le cipal, à l'Ardoise, se compose de quatre hommes et un sous-officier. Un seul garde ne suffirait pas 1882. Paris horrible & Paris original 1925 Le Corse avait vivement fendu le cercle des spectateurs et s'était perdu dans la foule, au moment même où les « cipaux », qui grillaient une cigarette sur le pas de la porte, rentraient dans la salle au bruit de la bagarre, la main sur l'étui-revolver ! 1925. La bonne vie 1886 sous le nez des cipaux de marbre qui montent la garde dans les musées 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1950 Lapider des cipaux, c'est une distraction tout à fait hors ligne pour des enfants 1950. Monsieur Paul 1922 Un « cipal » à l'entrée de la salle de danse, un autre à l'accès du café veillaient au maintien de l'ordre. 1922. Au Lion Tranquille 1911 Ma ballade entre des cipaux, les pattes ligotées au-dessus des fesses… 1911. Le journal à Nénesse 1903 Arrivée chez le juge, on m'a confrontée avec Adolphe… Ah ! si le « cipal » avait pas été là, ce qu'il aurait pris pour son rhume, le cochon. 1903. Les enracinées <8 citation(s)>

Abré. de garde municipal (PN-c) / Abrév., par aphérèse, de (garde) municipal (GR) / Aphérèse de (garde) muncipal (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 848