cibiche

date : 1879 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 57

cibiche & sibiche ; cibish ; cibige ; sibige ; sibije ; cipige ; chibiche ; □ griller une cibiche n.f.

Cigarette ; (cigare) ; □ fumer une cigarette ALL : Zigarette / ANG : a cigarette

Synonyme : cigarette Morphologie : b/p, -iche, -biche, ch/g Usage : tabac

2806_claudine_en_grillant_ma_cibiche.jpg: 485x730, 69k (17 août 2017 à 10h20) 2806_partition_un_peu_d_amour_et_ma_cibiche.jpg: 320x498, 27k (17 août 2017 à 10h20)

1897 BIBI, offrant et allumant une cigarette à Arthénice. –Une sibiche ? 1897. Hors les lois 1981 une cigarette, une cibiche, ça n'engage à rien 1981. Du gris 1955 Pas trace d'émotion chez le gars, mais il avait liquidé sa cibiche en un temps record 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1955 une saleté quelconque : mégots machouillés, allumettes noircies, bouts de coton, vieux pacsons de cibiches 1955. Les rats de Montsouris 1954 une fille trop blonde fumait, à l'aide d'un fume-cigarette trop long, une cibish trop opiacée 1954. L'Aristo chez les tricheurs 1917 Il criait aux sentinelles : « Boches, de la pive !… Boche, une sibiche ! » 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg 1974 J'ai clopiné tant bien que mal vers un banc, sous la marronniers, près de la statue de Pasteur avec son chien enragé, et je fume ma première cibiche d'homme libéré. 1974. Le roman d'un turfiste 1905 Oui, quoi ! remue-toi les puces… dégrouille… les cibiches sont là… contre mon galurin 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1911 C'était si chenu de s'la couler douce… de sucer le blair à sa gironde… de griller des cibiches chez le bistro, le cul sur une siante, en espérant le quatrième à la manille ! 1911. Le journal à Nénesse 1911 qu'on me laisse faire un tour de balade du côté des Buttes, rien que le temps de siffler l'apéro et de serrer la cuiller aux copains, en suçant une paire de cibiches… 1911. Le journal à Nénesse <10 citation(s)>

CIBICHE, subst. fém. Arg. Cigarette. Ce méchant bout de cibiche ne valait guère d'être rallumé (A. Arnoux, Paris-sur-Seine,1939, p. 318). Rem. Attesté ds Guérin 1892 (sous forme cibige, cibigeoire), Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., Rob., Suppl. 1970. Prononc. : [sibiʃ]. Étymol. et Hist. 1881 cibiche (L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod., p. 98). Apocope de cigarette* avec suff. arg. comportant de nombreuses var. (cf. Esn.). Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Sain. Lang. par. 1920, p. 115. (TLFi)

  • cibiche n.f. arg. , non conv. TABACS "cigarette" - DFNC, 1865 (?) ; GLLF, TLF, DArg., DHR, 1881, d'ap. Rigaud et Esnault ; FEW (20, 85a), 1920, Bauche. sibiche - DFNC, Courteline ; absent TLF.
    • 1879 - « Un loupiot qui promet, allez, Qui fume la sibiche, Qui aura une pipe au 1er germinal [...] » Le Père Duchêne illustré, n° 10, 20 pluviôse an 87, 4 - P.E. (BHVF) /

Ce mot du vulg. parisien est un croisement de cigare et de l'angevin bige, bigeois = simple, ordinaire (SAIN-TRANCH) / Petit tige, petit bout (AYN) / De ci(garette), et suff. libre -biche (GR) / Apocope de cigarette avec suff. arg. comportant de nombreuses var. (cf. ESN) (TLFi) / Suffixation de cigarette (George, FM48) / @krica me signale que Cendras, dans "Emmène moi au bout du monde" orthographie SIGBICHE. (gb : Variante marginale ; possiblement une suffixation sur sig-)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 810