schlasse

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1883 registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 36

schlasse & schlass ; être schlass ; chlasse ; chlass ; chlâsse ; être chlasse ; cheulasse ; slaze ; slasse adj.

Ivre, soûl, ivrogne, malade d'ivresse ALL : betrunken

Synonyme : ivre Usage : alcool, ivrognerie, boire

1925 Tiens ! Saïgon, j'aimais bien ; il y avait un barman qui faisait des boissons épatantes. A la première gorgée, t'étais schlass 1925. La bonne vie xxxx tu vois sur la terrasse ces deux messieurs se promenant ? eh bien si j'étais un peu chlasse, j'en verrais quatre xxxx. Whisky 1957 Tu as bien compris, hein, Nestor ? Tu es un clochard. Un clochard schlass, si l'ivresse est commandée par les circonstances 1957. Les eaux troubles de Javel 1949 Ecoute, vieux… La dame du 321 vient de rentrer du Café de Paris. Elle est un peu schlass 1949. Préface, dans Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche 1997 Disait-on déjà « bourré », ou « blindé » ? Si ces mots circulaient rue aux putes, ils n'avaient jamais en tout cas, sinon « schass », contemporain précisément des beaux jours du naturalisme, franchi, à ma connaissance, le seuil de l'hôtel de France 1997. L'aveu différé <5 citation(s)>

Chelasse, schlasse viendraient de cheulard : ivrogne, mot tiré du champenois cheuler : boire d'un trait (proprement sucer, en parlant des enfants) (SAINXIX) / Mot d'origine provinciale (SAIN-TRANCH) / Vient de l'allemand (Dech1918) /Origine germanique (AYN) /D'un mot allemand et alsacien signifiant d'abord mou, avachi (MCC) / All. schlass «très fatigué» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 815