cellotte

date : 1883 registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 21

cellotte

& cellote ; (cillote ; cillotte)

n.f.

Cellule (de prison) ; > sanction particulière aux Travaux forcés

Synonyme : cachot, cellule, mitard

Morphologie : -otte, e-é/i

Usage : prison, carcéral

1969 Ils cognèrent un peu sur lui, puis, devant son inertie, le cloquèrent au secret, en se disant que le temps et la cellote lui délieraient la langue plus sûrement que les gnions… 1969. L'humour dans les prisons 1979 On pouvait lui téléphoner !… On n'avait pas encore le bigo en cellote 1979. Le désert de l'Iguane 1925 Demain, peut-être sera-t-il en cellote, au Dépôt ou à la Santé ? 1925. La bonne vie 1892 De chaque côté, symétriquement se trouvent six petites armoires étroites et hautes comme des bières posées debout, et munies d'un banc pour s'asseoir. C'est ce que nous appelons les cellotes 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1918 j'ai tout subi, les coups de matraque sur la cabêche, la « crapaudine » en plein soleil de juillet, les pieds et les mains amarrées dans le dos, la « cellotte » et le « tombeau »… 1918. Loin de la rifflette 1911 Comment que ça se fait que j'ai si frio que ça !… Nous ne sommes cependant qu'au mois de septembre !… Mais le ciel doit cracher des hallebardes… Ma cillotte est noire comme un puits… 1911. Le journal à Nénesse 1911 moi je ne suis plus qu'un pauvre fagot qui grelotte dans sa cillotte en droguant d'être refroidi tout à fait à l'abbaye de Monte-à-Regret… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Parole ! je déraille, je deviens marteau dans cette cellotte… 1911. Le journal à Nénesse <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 734