canard

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1750 registre moderne : 6 fréquence : 110

canard n.m.

■ Fausse nouvelle, fausse relation, nouvelle mensongère, parfois pour vendre (et pas nécessairement issue d'un journal) ; ■ journal, mauvais journal, petit journal ALL : Zeitung / ANG : a newspaper ; faked news

Synonyme : journal, presse, news, information fausse, rumeur, ragot Famille : canard (mensonge, histoire, journal) Usage : journalisme, presse

2761.jpg: 437x603, 57k (06 juillet 2011 à 18h45) 2761_canard_encyclopediana_1844.png: 554x344, 138k (24 septembre 2017 à 22h11)

1900 Mais il fallait bien couper les ailes aux canards dont le vol devenait nuée et menaçait d'obscurcir l'atmosphère. 1900. Mémoires de Rossignol 1935 Je ne laisse pas de montrer quelque surprise. –C'est à Sébastopol que va l'escadre ? Je croyais que c'était en Roumanie… –T'en es encore à ce canard ? Mais non, l'escadre est partie prendre possession des bateaux russes que les Boches avaient fauchés aux Bolcheviks. 1935. Mer Noire 1899 il n'est pas un lettré qui ne crût que c'était un canard, vraiment trop gros et qui ne haussât les épaules à l'audition d'un racontar aussi grotesque 1899. Escal-Vigor 1844 la rue Tronchet était pleine de colporteurs de canards 1844. Les vrais mystères de Paris 1936 En somme, il n'y a qu'une seule façon de recouper tous ces bruits qui circulent et tous ces canards qui paraissent dans les journaux 1936. Sur la frontière espagnole, dans Panorama de la pègre 1969 Toutefois, notre ami devait lire son canard, seul, et le restituer après lecture 1969. Au décarpillage 1918 Est-il possible de prendre les lignes dans l'état où nous sommes ? Non, ce ne peut être qu'un canard du planton du colonel, ou du cycliste du général, ou d'un vaguemestre plaisant [10/09/1918] 1918. Journal de guerre 14-18 1857 Honnête homme qui croit aux canards du Constitutionnel. 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale 1889 Ah ! voilà qui est fort, par exemple. –Quoi donc ? demandai-je, jouant l'ignorance. –On raconte que tu as été assassiné. –Bah ! Sans doute ma disparition inattendue qui donne lieu à quelque canard. 1889. L'ami du commissaire 2003 On m'a proposé de fonder un canard politique hebdomadaire qui s'imprimerait à Bruxelles, pour éviter le cautionnement 2003. Un aimable faubourien - Alfred Delvau (1825-1867) - Essai de biographie suivi de cinquante-quatre lettres inédites d'Alfred Delvau à Auguste Poulet-Malassis 1916 Mais ils demandent les nouvelles ; ils donnent celles qu'ils savent ; ils content le dernier canard. Il y a toujours un canard dans le fort. Aujourd'hui, par exemple, l'on commente sur les couverts, la prise de Breslau par les Russes ! 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1916 Chaque matin, il s'abat sur le fort un vol de « canards » et chacun de les rôtir toute la sainte journée ! Sais-tu ce qu'on dit ici […] ? C'est que le major à quatre galons a fait une descente à la cuisine 22, qu'il y a découvert cinquante côtelettes 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1914 Le bruit familier des tambours et clairons faut penser… bien vaguement… au retour à Chaumont. Malheureusement ce ne sont que des canards ! 1914. L'écho des marmites 1915 nos plus chaleureux remerciements à nos grands confrères : Journal des Débats, Le Figaro, l'Echo de Paris, Excelsior, Le Cri de Paris, l'Intransigeant, la Presse et la Patrie, qui ont salué tant d'élogieuse indulgence la naissance de notre modeste canard 1915. L'écho des marmites (tout sauf lexique) 1975 Je vis ma photo dans un journal que lisait un agent de police. Eh oui mon pote t'as ta gueule dans les canards t'as même une sale gueule, dit-il. 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France 1836 Il me fait suer, ce canard-là… 1836. L'enfant du faubourg 1915 Nous ne savons jamais rien de ce qui se passe exactement. Les journaux sont très rares. Mais que de canards nous cueillons au vol ! [20 oct. 1914] 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1915 Les disractions de la fin du jour consistent à aller écouter la musique du régiment, à aller voir descendre la « saucisse » ou ballon-observateur, nous guettons les aéroplanes à la lorgnette et nous allons prendre les « canards » du jour au ravitaillement 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1914-1919 Il paraît qu'on se bat sérieusement en Belgique. On aurait repoussé partout les Prussiens à la frontière. En somme, il circule beaucoup de canards mais rien de sûr. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 1936 Voici les canards qui circulent : Blocus de Salonique par la flotte franco-anglaise. Ultimatum à Constantin. On abandonnerait la Macédoine jusqu'à la frontière grecque. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1979 Les tenues Tergal achetées par les annonces de Bled 5/5, le canard de l'armée… 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <21 citation(s)>

VIR cite l'histoire du fameux canard belge : huissier pèche vingt canards avec une ficelle sur laquelle ils s'enfilent tous ; soulevé dans les airs il tombe dans le lac et se noie (VIR) / Proprement : fausse nouvelle et feuille qui l'annonce (SAIN-TRANCH) / Dans le public : fausse nouvelle ; chez les journalistes : un journal (Billy & Piot) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 361